Eau – Défis globaux

Dans de nombreuses régions, l’eau se fait rare

Au cours du XXe siècle, la population mondiale a triplé alors que les besoins en eau douce, ont, eux, été multipliés par six. Le manque d’eau, qu’il soit lié au gaspillage des ressources, aux changements climatiques ou aux pollutions générées, est une réalité inquiétante dans de nombreuses régions du globe.

Aujourd’hui, ce sont déjà un tiers de l’humanité qui vit dans des régions dont les ressources en eau sont surexploitées; en 2025, pas moins de 50 % de la population seront concernés.

Nous aussi nous sommes concernés

La problématique de l’eau est un problème qui concerne non seulement les régions directement affectées, mais aussi l’économie et la société helvétiques. Plus de 80% de l’empreinte eau de la Suisse sont générés à l’étranger.

Les incertitudes et les conflits relatifs à l’eau créent des conditions peu propices aux investissements.

L’économie est mondialement interconnectée

S’engager pour la coopération dans le domaine de l’eau et une meilleure gestion des ressources revêtent d’une importance capitale pour les acteurs économiques qui tirent leurs produits et matières premières de régions où l’eau se fait rare. L’Organisation internationale de normalisation (ISO) l’a bien compris et travaille actuellement sur une norme mondiale relative à l’empreinte eau.

L’accès à l’eau et à l’assainissement est un droit fondamental

En 2010, les Nations Unies ont déclaré le droit à l’eau et à l’assainissement comme un droit humain fondamental. 

Près d’un milliard de personnes n’ont toujours pas accès à l’eau potable, et 2,5 milliards ne disposent pas d’installations sanitaires de qualité minimale, voire en sont privées totalement. 

C’est un véritable scandale.